HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

samedi 6 septembre 2014

Un début d'été bien chaud... Première partie.

Fin Juin 2014
 

Les rencontres avec ma Maîtresse sont toujours des moments que j'attends avec impatience. C'est toujours un plaisir de les revoir, Elle et son mari, mais ce jour là,  j'avais depuis plusieurs jours particulièrement envie de m'offrir de nouveau à Elle.

A mon arrivée, Elle est déjà dans le donjon. Comme à l'accoutumée, nous discutons un petit moment. Comme j'ai eu l'occasion de le dire, ces moments d'échanges ont beaucoup d'importance pour moi.
Puis, Elle m'attache nu, dos à la croix...
Je lui ai offert un harnais à chaînes pour tétons, testicules et pénis comportant 2 pinces pour les seins reliées par une chaîne à un cockring ...
Ma Maîtresse commence par essayer ce nouvel instrument... mais les pinces ne pincent pas assez fort; ma Maîtresse remédie rapidement au problème par une solution que je ne vois pas mais que je ressens ! 



Elle me rajoute aussi des poids aux testicules... L'ensemble doit faire une belle décoration. J'ignore quel poids total Elle a mis, mais... çà tire très fort !


Elle effectue aussi les premiers essais de la cravache que j'ai réparée: des coups sur les testicules qui me font me débattre, puis aussi sur la poitrine... Elle s'en sert aussi, ainsi que d'une canne, pour faire balancer les poids, ce qui accentue la tension sur mes testicules.
Je prends toutefois un certain plaisir à La regarder faire à travers les orifices pour les yeux de ma cagoule.



Elle m’enlève les pinces aux seins et joue avec mes seins; je bouge beaucoup; Elle me regarde et dit "regarde moi, concentre toi"... j'arrive ainsi à ne plus bouger ! Souriante, Elle me dit "tu vois, c'est plus simple comme çà».  Ce que j'appelle des "moments magiques" quand Elle me domine, moments qui n'en finissent pas de m'étonner !


Après m'avoir introduit un gode dans la bouche, Elle me montre une sorte de tapette, sur laquelle son mari a collé de la toile émeri sur une des faces, puis me "caresse" avec la poitrine, les testicules et la verge ..."un petit grattage de coucouilles" dit-Elle. J'adore ses commentaires !










(*) Le code pour les vidéos est toujours "JeuxdeDames"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire