HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

vendredi 11 juillet 2014

Ressenti de 3 jours merveilleux (3e partie)

***Quelques vidéos de ce début (suite)***

Après l'échauffement, les choses sérieuses commencent. A noter que ma Maîtresse a fixé sur mon sexe, avant de me confier à Dame Freya et Maîtresse Coco,  un dispositif de contraintes que je lui ai offert (qu'on voit bien dans la cinquième vidéo).


Enroulés à deux...avec à la fin un fond musical tout à fait approprié pour accompagner ma "danse" (j'avais tendance à suivre le rythme !).
Après quelques hésitations en réponse à la question posée avec insistance par Dame Freya, je vais dire "Orange" pour la première fois...


Après une petite accalmie, reprise du fouet à deux...
De nouvelles hésitations et difficultés à répondre lorsque Maîtresse Coco et Dame Freya me redemandent pour la première fois la "couleur"; un premier "vert" spontané, puis beaucoup d'hésitations avant de le répéter.
Je l'analyse à postériori - outre le fait que je suis un peu dans ma "bulle" dans ces moments là - comme la difficulté à faire la synthèse entre différentes motivations contradictoires: mon attrait pour ces situations, mon souci d'être digne de ma Maîtresse, mon désir de ne pas décevoir Dame Freya et Maîtresse Coco d'une part, mon souci de ne pas faire courir de risques à ces Maîtresses et à la mienne en me mettant moi-même en danger, d'autre part.
Je m'aperçois que, lorsque c'est ma Maîtresse qui me domine, je me retrouve (pas systématiquement, mais très souvent) dans un état où je ne me pose même plus ces questions; je pense que j'arrive à m'offrir pleinement, sans limite, ce qui explique vraisemblablement que je n'ai jusqu'à présent prononcé que rarement le safeword quand Elle me domine. J'ai une confiance totale en Elle et Elle perçoit d'ailleurs très bien quand il est temps d'arrêter !
A lire à ce sujet l'article de ma Maîtresse et mon commentaire:

Le premier "Vert" étant sans doute déjà un vert un peu "rougissant", je réponds plus franchement "orange" quand on me repose la question peu après...
Rappelons que "Orange" ne signifie pas "Rouge" , et donc, la flagellation peut théoriquement continuer sans trop monter en intensité, et elle va continuer !


Reprise donc du fouet... et je vais une nouvelle fois prononcer le mot "Orange"; Dame Freya m'aide alors à aller un peu au delà de mes limites (ou de ce que je pense être mes limites) avec quelques coups de fouets supplémentaires.
Une vidéo avec quelques moments qui me paraissent très importants:
- les félicitations chaleureuses de Dame Freya, et aussi celles de Maîtresse Coco (qu'on n'entend pas trop sur la vidéo car elle les chuchote mais dont je me souviens) m'ont fait beaucoup de bien à ce moment là; d'une part parce que je culpabilisais un peu d'avoir prononcé à nouveau le mot "Orange", d'autre part parce que je vise en permanence la perfection dans la soumission, en ayant souvent l'impression d'en être encore loin, et que ce genre d'encouragement (que me prodigue aussi très souvent ma Maîtresse) me redonne un peu confiance en moi.
- Et cette phrase de Dame Freya qui m'a fait très chaud au coeur "ta Maîtresse sera fière de toi"

De quoi me redonner du tonus pour ce qui va suivre, avant l'arrivée de ma Maîtresse !



(*) Le code pour les vidéos est toujours "JeuxdeDames"



1 commentaire:

  1. Bonsoir Ludic

    Beaucoup de ressentis dans cet article très complet entre le désir d'aller "encore plus loin" et le besoin, également "de ne pas mettre en situation délicate les dominants" et le soumis ( aussi!)
    "Orange" ne veut pas dire "stop" mais tu as déjà fait preuve de confiance, les limites étant , quelquefois proches, sans pour autant les avoir franchies!
    Il ne s'agit en aucun cas d'un reproche mais tout simplement d'une sécurité qui doit impérativement être respectée.

    Oui, je peux être fière de mon Soumis!
    Saadienne

    RépondreSupprimer