HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

mercredi 30 avril 2014

Un nouveau paddle à l'essai et... une danse très spéciale... (3e partie)

La "pluie" de coups de canne qui s'est abattue sur moi m'a, à nouveau, un peu coupé le souffle... or la canne n'est pas l'instrument que je redoute le plus, mais là...
J'ai vite compris que vous vous étiez mises à deux pour ce Canning intensif, mais je ressentais votre amusement et cela suffisait à me faire oublier la douleur...



Après cette première partie très "chaude", les soins que Vous avez apportés à me désinfecter étaient comme une oasis dans le désert...

L'étape suivante m'a permis de me reposer un peu et de reprendre mon souffle.
Le vibro que Vous m'avez introduit dans le cul était plutôt agréable et excitant, mais je ne suis pas très sensible à çà et après la flagellation que je venais de subir, il était difficile de me faire jouir...


J'ai essayé de m'appliquer pour sucer le gode que Vous m'aviez demandé de sucer pendant que je me faisais enculer par Vous puis par Dame Freya (ou l'inverse). Je n'ai pas eu cette espèce de répulsion que j'ai pu avoir avec des bites réelles mais je pense que j'ai encore des progrès à faire pour cette pratique...

A voir et à lire aussi sur le blog de ma Maîtresse (avec d'autres photos):

Et puis... je Vous ai vue "comploter" avec Dame Freya, entendue parler de son idée (sans savoir de quoi il s'agissait), entendue lui demander comment il valait mieux m'attacher...  Je me suis douté que j'allais encore avoir des surprises...

Lorsque Dame Freya a commencé à répandre les punaises à mes pieds, alors que Vous m'aviez attaché les bras en l'air, presque en suspension, mais les pieds touchant encore au sol, j'ai compris que j'allais devoir mettre les pieds dessus, mais je ne savais pas encore comment j'allais y être forcé...
Dame Freya a été très claire; j'allais danser sur les punaises et pour me faire danser, Elle allait y mettre les moyens en me flagellant suffisamment fort pour me faire faire des pas de danse...


Vous avez vu que quand Elle a commencé avec le fouet, rapidement, j'ai commencé à faire des sauts en l'air, retombant inévitablement sur les punaises !
Et comme la flagellation s'est intensifiée, le but a été rapidement atteint...



(*) Le code pour les vidéos est toujours "JeuxdeDames" 


2 commentaires:

  1. Bonsoir ludic.
    Il est important que chacun sache vos dispositions masochistes, que votre demande est bien réelle et que ce genre de pratique est, bien entendu, prodiguée à la hauteur de la demande.
    En clair: nous adaptons en fonction du sujet receveur, et de ses capacités.
    Belle rencontre encore une fois, où vous nous avez réjouies et ravies.
    Vous donnez sans hésitation, c'est une belle démonstration de dévotion et d'abnégation.
    Le plaisir fut partagé.
    Freya.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dame Freya,

      Pour se donner pleinement, je pense qu'il faut bien évidemment avoir envie de se donner, mais aussi avoir pleinement confiance dans la ou les personnes à qui on s'offre.
      Dans ce sens, ma Maîtresse et vous avez au moins autant de mérite que moi dans la réussite de ces rencontres !

      Mes hommages, Dame Freya.

      Supprimer