HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

jeudi 28 novembre 2013

Récit d'une rencontre particulièrement originale (partie 1)

Une courte pause dans la série d'articles "un anniversaire mémorable" pour commencer le récit d'une rencontre particulièrement originale, récit annoncé dans l'article:

A lire ou relire aussi l'article sur le blog de ma Maîtresse:

Une rencontre au cours de laquelle ma Maîtresse mêla avec beaucoup de talent, sévérité, douceur, originalité, érotisme...
Une rencontre où j'eus droit (comme le dit ma Maîtresse) à la main qui prend,  la main qui punit, la main qui donne  et la main qui récompense     ... 
Une rencontre où Elle montra une nouvelle fois une imagination débordante...

03/10/2013

Nouvelle rencontre prévue avec ma Maîtresse... des moments d'une extrême importance pour moi, que j'attends toujours avec une certaine fébrilité...
En me rendant au "temple des tourments", je m'amuse à essayer d'imaginer ce que je risque de subir.
Je connais l'imagination de ma Maîtresse et je m'attends à des surprises, mais je suis à cent lieues de deviner ce qui m'attend...
 
Ma Maîtresse me reçoit et me conduit directement vers le donjon. 

Joie intense de la revoir... quelques échanges et discussions chaleureux et rapidement ma Maîtresse m'invite à me préparer.
 
De retour devant Elle vêtu uniquement de mon string (que je ne vais pas garder longtemps !), Elle m'explique qu'Elle va essayer de nouvelles positions et de nouvelles expériences...  A son sourire et son regard un peu malicieux, je devine qu'il va y avoir effectivement quelques surprises...
 
Nouvelle position pour commencer. Elle me fait asseoir sur une chaise trouée au milieu face contre le dossier de la chaise et me fait reculer les fesses au maximum, puis m'attache les bras et les jambes sur la chaise...

 Ces étapes "de préparation" ont toujours un côté un peu angoissant. Dans un autre contexte, çà pourrait même être effrayant. Mais là, c'est ma Maîtresse qui s'applique à m'attacher sur cette chaise et malgré quelques craintes, je suis heureux d'être là.
Et pourtant ce qui va suivre va être assez éprouvant...
 
Débute ainsi une flagellation du dos et des épaules très douloureuse avec plusieurs instruments dont le redoutable martinet à fils électriques.
Cette flagellation assez intensive s'avère rapidement plus dure à supporter qu'une flagellation des fesses. Mais malgré tout je ne donnerais pour rien au monde ma place à ce moment là...

 
Ma Maîtresse interrompe cette flagellation pour faire quelques photos...

 
Quelques coups aussi sur le haut de mes fesses (partie qui ne repose pas sur la chaise)
Je remue et me débats involontairement beaucoup sous les coups...

 
A un moment, entre 2 flagellations, ma Maîtresse vient se placer devant moi et me sourit:

"baise-moi la main", dit-Elle en me tendant la main; je le fais avec application ; de quoi oublier complètement la douleur... je me sens prêt alors à supporter encore beaucoup...
 
Quelques coups de fouet aussi...
"Tu n'as pas froid ? " me demande t-Elle ?
"Non Maîtresse, çà réchauffe ! J'ai l'impression d'avoir attrapé un coup de soleil dans le dos !" (Impression que je vais garder les heures qui suivront...)
De fait, et bien que la température du donjon soit correcte, mais pas particulièrement élevée, je sens couler des gouttes de transpiration sur mon corps...

 
N'ayant pas ma cagoule, je jette de temps en temps furtivement un regard en arrière pour La voir en train de me flageller, apprécier l'élégance du geste... La voir m'aide aussi à supporter.

 
Puis Elle a l'idée d'essayer des cordes comme instrument de flagellation; est-ce parce que mon dos est déjà très sensibilisé par les instruments précédents ? Je trouve çà vraiment très douloureux et me débats involontairement, anticipant souvent les coups...


Ma Maîtresse me détache... changement de position... J'ai l'impression d'avoir le dos en feu...


Pendant qu'Elle prépare la suite, son mari complète avec quelques flagellations sur les fesses et taquine à nouveau mon dos déjà bien zébré avec le stick...
 
Elle me positionne ensuite sur l'échelle: son but est de me faire mettre plié en 2 sur un barreau, mon corps passant entre 2 barreaux.
Soucieuse que je sois bien installé, Elle rajoute une serviette entre mon ventre et le barreau et un tapis sous mes pieds !
Je suis alors ficelé dans cette position, prêt pour des traitements sensiblement plus agréables...

Le cul ainsi bien offert, son mari me flagelle un petit moment les fesses pendant que ma Maîtresse termine ses préparatifs...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire