HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

lundi 18 novembre 2013

De l'importance des marques...

Ce soir, au sortir d'une douche dans ma salle de bains, je contemplais à nouveau diverses marques sur mon corps: marques encore bien visibles de la flagellation du lundi précédent (datant d'une semaine donc).
Les lecteurs ou lectrices de ce blog auront peut-être du mal à comprendre le bien-être, le plaisir, que je peux ressentir à la vision de ces marques. Et pourtant...
La vue de ces marques replonge instantanément mon esprit dans ces merveilleux moments vécus auprès de ma Maîtresse. Même si certaines ont pu être causées par son mari ou d'autres personnes invitées par Elle, ce sont toujours des marques faites en Sa présence et acceptées pour Elle.
Elles concrétisent aussi mon appartenance à Elle lorsque je ne suis pas avec Elle et que je ne peux porter le collier pour des raisons familiales.
C'est donc un symbole de soumission à Elle très important pour moi...
Ce qui explique que lorsqu'elles ont complètement disparues, elles me manquent rapidement !


2 commentaires:

  1. Cher Ludic, comme je vous comprends si bien, si bien dans ce que vous écrivez.*

    Les marques sont l'essence de ma soumission, sans marque je suis frustrée.
    Comme vous j'en ai eu qui ont duré un certain temps, le plus 3 semaines et demies et bonheur de les avoir sur ma peau, quand elles s'estompent et disparaissent un manque se fait.
    Ces marques sont des rappels, des appels de nos Maître (sse)
    Nous avons de la chance dans notre soumission en Nos Maître (sse).
    Nous avons la même vision de la soumission et c'est pourquoi nos échanges sont toujours importants dans ce que l'on vit.
    De bien belles marques dans votre dos, symbole de votre appartenance de votre dévotion à Votre Belle Maîtresse.

    Mon amitié et respect Ludic

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Arc En Ciel

    Je comprends tout à fait le ressenti des soumis (es) concernant les marques : témoignage de leur soumission, du don de soi.
    Fierté de porter ces traces qui compensent l'absence du Maître ou de la Maîtresse.

    Saadienne.

    RépondreSupprimer