HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

jeudi 5 septembre 2013

Un merveilleux Voyage. Quatrième partie

A consulter  aussi  l'article de ma Maîtresse sur son blog:  

Maîtresse Coco me fait aussi subir quelques brûlures (légères) à la cigarette sur mes seins et mes testicules; encore un moyen de torture (!) que je découvre...


Je vais avoir le droit, disent-Elles, de me reposer ! Je les ai entendues discuter, alors que j'avais la cagoule, et préparer du matériel. J'ai même entendu l'une d'Elles (ou le mari de ma Maîtresse ?) dire "je préfère être à ma place qu'à la sienne !" Quand Elles me guident vers le siège, je dis en souriant "je crains le pire"...
Elles me font m'asseoir, je ressens alors une multitude de piqures; il y a manifestement des orties sur le siège, mais pas seulement... 

 
Pour me faire mieux apprécier le confort de ce siège, Maîtresse Coco s'assoit sur moi et s'arc-boute au siège pour appuyer encore plus fort, puis remue pour que je puisse mieux en profiter; je comprends alors à la sensation qu'il y a aussi des punaises sur ce siège improvisé (certaines resteront accrochées à mes fesses lorsque je vais me relever...)


 
A plusieurs reprises ma Maîtresse me demande si je suis "vert", "orange" ou "rouge" (safeword) et Maîtresse Coco s'inquiète aussi de savoir si çà va. Mais je n'ai aucune envie que çà s'arrête. Ma Maîtresse dit à Maîtresse Coco que je ne demanderai pas grâce...  Elle restera vigilante sur mon état.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire