HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

samedi 14 septembre 2013

Hommages et respect

"Je vous présente mes hommages, Madame", ou "je vous présente mes hommages ma Maîtresse"...
Bien sûr, çà ne peut-être qu'une formule de politesse, mais il y a derrière ce mot des notions qui doivent, selon moi, aller au delà de cette simple politesse dans des rapports de Domination/soumission.

Toutes les définitions du mot "hommage" font apparaitre la notion de respect:
- présenter ses hommages à une dame: Assurer poliment de son respect
- Marque de vénération, de soumission.
- Marque, témoignage de respect, de reconnaissance, de gratitude envers quelqu'un ou quelque chose.

Remarquons au passage que présenter ses respectueux hommages est un pléonasme.

Cette notion de respect me parait essentielle.

Ceci implique toute une attitude, un comportement, pour le soumis:
la politesse bien évidemment, le vouvoiement, la propreté (!), y compris bien sûr aux endroits les plus intimes, le fait d'être bien habillé, de ne pas couper la parole à sa Maîtresse etc...

Ceci me parait également incompatible avec le fait "d'utiliser" une Maîtresse pour satisfaire ses propres désirs ou fantasmes. C'est à la Maîtresse de permettre la réalisation de ces désirs ou fantasmes si Elle en a Elle-même envie.

Je ne prétends pas être un modèle; il m'est arrivé par exemple d'être accidentellement mal rasé ou d'arriver en basket chez ma Maîtresse parce que j'avais oublié mes chaussures de ville pour me changer en arrivant, ou aussi de couper la parole à ma Maîtresse dans mon empressement à répondre. Mais, dans ces cas là, j'ai honte et je sais que c'est une faute.

Cette notion de respect  est pour moi une des lignes directrices essentielles dans ma soumission.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire