HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

lundi 19 août 2013

Un week-end convivial et... marquant... Première partie

Grâce à ma Maîtresse et à son mari, j'ai eu à nouveau la chance de passer un très beau week-end en leur compagnie.

Ma Maîtresse et son mari étaient invités ce samedi soir chez une Maîtresse, Dame Haloha et sa soumise Déborah. J'avais l'honneur d'être également invité. De plus ma Maîtresse et son mari m'avaient invité à passer le reste du week-end chez eux, ce qui m'a énormément fait plaisir...

J'avais déjà rencontré Dame Haloha lors d'une soirée chez Maître Pierre (à laquelle m'avait invitée ma Maîtresse), mais sa soumise n'avait pu être présente ce jour là. Or, Déborah avait été reçue à quelques reprises par ma Maîtresse avant de devenir la soumise de Dame Haloha, et j'avais beaucoup aimé et lu avec envie les articles que ma Maîtresse avait publié sur son blog relatifs à ces rencontres (à l'époque, je n'étais pas encore le soumis de Maîtresse Saadienne)
A lire ou relire en particulier sur le blog de ma Maîtresse:
J'avais eu quelques échanges avec elle via l'ancien blog de ma Maîtresse, puis plus récemment, via le réseau fessestivités mais ne l'avais jamais rencontrée. Ce fut donc l'occasion...

Etaient présents également  Maître Sdesse et sa charmante soumise, que je ne connaissais pas.

Ce fut une très belle soirée, sympathique mais surtout conviviale. J'en revins tout de même avec les premières marques sur mes fesses...

3 moments forts lors de cette soirée:
- le 1er où j'étais à genou sur une chaise et tandis que Monsieur me flagellait sans ménagement avec un paadle, ma Maîtresse, dans une tenue érotique, s'était mise devant moi me souriait et me parlait... J'en oubliais complètement les coups...
- le 2e, où, revêtu que de mon string, ma Maîtresse m'avait fait mettre à quatre pattes dans l'herbe du jardin , était montée sur mon dos et m'avait fait faire le tour du jardin ...

- un long moment de discussion à table où ma Maîtresse nous a confié avec beaucoup d'humour des étapes marquantes de son passé mouvementé ayant abouti à la révélation de son caractère dominant ...

Le lendemain...

La soirée s'étant terminée fort tard dans la nuit, la matinée fut calme...

Mais ma Maîtresse ne comptait pas me laisser partir aussi peu "décoré"...

L'après-midi, par une chaleur estivale, après avoir eu l'honneur et le plaisir de pouvoir masser les pieds de ma Maîtresse, nous sommes descendus retrouver la fraicheur relative du donjon et... ses instruments...

Ma Maîtresse, après m'avoir solidement immobilisé sur le banc à fessée, me fit subir une flagellation avec de multiples instruments, dont la fameuse raquette revêtue de toile émeri sur une face (réalisation de ma Maîtresse !) et une tapette à clous à laquelle je n'avais encore jamais eu droit. Ces instruments laissèrent perler quelques gouttes de sang sur mes fesses que ma Maîtresse désinfecta soigneusement par la suite...

Laissant libre cours à son esprit artistique, Elle fit quelques photos avec les instruments judicieusement disposés sur mon corps.
Elle poursuivit son expression artistique avec le dessin d'un très beau "S" de Saadienne dans mon dos auquel Elle rajouta une rose noire. 

Ces photos sont visibles sur son blog :
http://dansletempledestourments.blogspot.fr/2013/08/special-videos.html

La flagellation reprit ensuite... Monsieur nous ayant rejoint tourna quelques vidéos pour mon blog (merci à lui) .
Un premier épisode au fouet... J'adore l'élégance des gestes de ma Maîtresse... 
Mes jambes étant solidement immobilisées, ma "danse du cul" reste limitée, mais mes pieds "dansent" aussi...


Suivi d'un deuxième...avec quelques suppléments non prévus au départ...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire