HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

mardi 20 août 2013

Un merveilleux Voyage. Deuxième partie

A consulter  aussi  l'article de ma Maîtresse sur son blog:  
http://dansletempledestourments.blogspot.fr/2013/08/complicite-amitie-jeux-sulfureux-partie.html?utm_source=BP_recent 
 
Je suis ensuite détaché et attaché cette fois dos au mur; ma Maîtresse m'enlève mon string...
 
Elles m'attachent des poids aux testicules et me placent des pinces sur les seins puis elles commencent à les tirer et les tourner dans tous les sens. Je suis très sensible à çà...

 Maîtresse Coco tire vers le haut et me dit "je veux te voir monter"; je me hisse tant bien que mal sur la pointe des pieds pour diminuer la douleur. Elle tire plus haut; en cherchant à aller encore plus haut, je m'aperçois qu'il y a une espèce de rebord sur le mur, je me hisse dessus en cherchant à atténuer la douleur.

 
Maîtresse Coco relâche et me dit "souffle un peu"; je reprends ma respiration... 

 
Je sens alors une vive douleur sur un de mes seins; je fais un saut... ma Maîtresse rit "ce ne sont que mes mains" dit-Elle et Elle fait pareil sur l'autre...

 Je souris malgré la douleur (fugitive mais intense); je sais que le plus douloureux, c'est en général quand on enlève les pinces... mais en même temps, sentir que ma Maîtresse s'amuse me fait beaucoup de bien...
 
Elles me demandent de lever une jambe; je reçois alors des coups de canne sous la plante des pieds; la douleur me remonte dans le corps, mais je souris d'être là où je suis, avec ces Dames qui s'amusent de  mes réactions, discutent de ce qu'elles vont me faire subir...




Même traitement pour l'autre pied... pas de jaloux !


Je me dis amusé que çà peut-être un moyen de torture (comme du reste une bonne partie des sévices qui me seront infligés)...


...et pourtant, je me sens heureux d'être là, de revoir ma Maîtresse, de constater que Maîtresse Coco prends beaucoup de  plaisir à me tourmenter... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire