HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

vendredi 2 août 2013

d' un simple élastique ; partie 3 (rétrospective 2011-2012)

Confessions  déjà publiées par ma Maîtresse sur son blog:
http://dansletempledestourments.blogspot.fr/2012/08/dun-simple-fil-elastique-partie-3-fin.html?utm_source=BP_recent 


Les coups pleuvent... sur les fesses , les cuisses, mais aussi, sur le dos et les épaules... 

Attaché en extension maximale, bras et jambes écartés et tirés, je ne peux quasiment pas bouger et ne peux que subir... 




Là encore je l'imagine se positionnant derrière moi pour m'infliger ces coups. Je souris un peu malgré la douleur sous ma cagoule en l'imaginant ainsi...
 
Elle arrête, alors que, me sentant soudainement nauséeux avec des sueurs froides, j'envisage d'utiliser le "safeword".
Une nouvelle fois, ma Maîtresse a su me conduire jusqu'au feu orange sans aller plus loin... Admirable Maîtresse...
Je ressens une sensation très douce dans mon dos; je n'arrive pas à en déterminer l'origine...
La flagellation se poursuit alors un moment avec d'autres instruments, sur les fesses, mais aussi sur les épaules, notamment avec le fouet à fils électriques que je lui ai offert pour son anniversaire.
Note du jour: j'aime beaucoup cette photo
Détaché de la Croix de St André, Elle me guide jusqu'à la "table de travail" sur laquelle Elle me fait m'allonger sur le dos, puis m'attache les jambes en l'air écartées "sexe offert". 

Elle m'informe qu'Elle va utiliser la bougie.
Je sens rapidement des gouttelettes brûlantes tomber sur mes parties sensibles, ce qui me fait gigoter et tirer sur mes attaches...
Délicieuses brûlures, tout de même...

Elle me prépare, ensuite, pour un épisode "sodomie".Elle me pose des questions sur mes expériences précédentes (peu nombreuses) dans ce domaine... Je sens des pénétrations dans mon cul: trou pas très large... je ne suis pas vraiment entraîné à çà !  Elle me dit quand même qu'Elle a réussi à introduire 2 doigts puis 3... 

Je sens différentes pénétrations :Un dilatateur : sensation bizarre... j'ai l'impression qu'on me "gonfle" avec une pompe par l'anus ! 

Elle me pénètre à plusieurs reprises avec un gode ceinture et me fait dire " je suis un enculé !" , "je suis enculé par ma Maîtresse"  (je souris sous ma cagoule) 
Elle m'introduit un gode vibrant et me demande de me faire jouir...
Agréable, çà l'est incontestablement,  peu habitué au travail de la prostate, ayant la verge et les testicules encore douloureux, je déclare rapidement forfait...

Je l'entends dire d'un ton amusé à son mari  "je suis la princesse aux pieds nus". 
Je pense alors immédiatement "Oui, Maîtresse, Vous êtes pour moi une Princesse, ma Princesse..." 

Après m'avoir détaché et remis debout, Elle m'enlève ma cagoule et je retrouve son beau visage souriant. Un moment d'intense bonheur...
Elle me montre alors à quoi ressemble la toise et pour m'aider à y associer la sensation, Elle m'en inflige encore plusieurs coups sur les fesses (Merci ma Maîtresse !).
 

Alors que je suis encore nu devant Elle pendant qu'Elle range et nettoie son matériel, nous tenons une très agréable conversation sur des sujets parfois très personnels. Ces moments là ont aussi beaucoup d'importance pour moi...

Cet article appartient à la catégorie "rétrospective 2011-2012". Y figureront à terme tous les récits de nos rencontres depuis notre première rencontre jusqu'à début 2013. Il s'agit de tout le chemin BDSM parcouru dans cette période là en compagnie de ce guide merveilleux qu'est ma Maîtresse. Même si les différentes étapes de notre très beau parcours resteront à jamais gravées dans ma mémoire, elles ont toute leur place sur ce blog. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire