HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

vendredi 9 août 2013

Cuisiné aux orties; partie 2 (rétrospective 2011-2012)

A consulter  aussi  l'article de ma Maîtresse sur son blog:
http://dansletempledestourments.blogspot.fr/2012/09/recette-dete-partie2.html?zx=1c6604694a8bc8a1 

Elle me détache ensuite et me rattache dos au mur, face tournée vers Elle. Je me retrouve dans une situation où je la Vois en train de me "cuisiner", dans sa tenue excitante, et où je me vois dans la glace située près du mur d'en face... Je suis alors déjà en érection...
 
Elle reprend la cuisine aux orties "côté face"... Elle retrousse au maximum mon prépuce et flagelle un moment mon gland avec des orties. J'ai droit aussi à des massages soignés du gland et des testicules avec ces orties...  

 
Sous l'effet urticant, ma verge se durcit encore et rougit...  Ma Maîtresse me dit " elle aime çà, hein Ludic?; il faut lui faire plaisir, 54 ans (mon âge) de vie commune ! "

 
Ma Maîtresse m'attache des pinces sur les seins reliées entre-elles par une chaîne et s'amuse à tirer dessus dans tous les sens; je serre les dents et  tire sur mes attaches, mais je sais que le plus dur n'est pas forcément pendant qu'on a les pinces...  Elle complète par une flagellation de mes seins par des orties.

 
Elle m'enlève ensuite les pinces et applique ses mains sur mes seins; je retiens avec difficulté des gémissements et me tords comme un vers sous la douleur. Elle s'amuse en constatant que dès qu'Elle effleure l'extrémité de mes seins -devenus hypersensibles - avec ses doigts, je gigote et me débats...



Cet article appartient à la catégorie "rétrospective 2011-2012". Y figureront à terme tous les récits de nos rencontres depuis notre première rencontre jusqu'à début 2013. Il s'agit de tout le chemin BDSM parcouru dans cette période là en compagnie de ce guide merveilleux qu'est ma Maîtresse. Même si les différentes étapes de notre très beau parcours resteront à jamais gravées dans ma mémoire, elles ont toute leur place sur ce blog. 

1 commentaire:

  1. Bonsoir ludic.
    Nous savons que le meilleur avec les pinces est bien le moment où elles sont ôtées...

    RépondreSupprimer