HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

lundi 8 juillet 2013

Une rencontre cuisante et urticante... Première partie. (rétrospective 2011-2012)

Article déjà publié sur le blog de ma Maîtresse:
18/04/2012

Nouveau rendez-vous avec ma Maîtresse. J'attends cette date avec impatience depuis plusieurs jours. Les deux mois qui se sont écoulés depuis notre rencontre précédente m'ont parus bien longs...



Sur le trajet...

La nuit a été courte.J'ai eu beaucoup de mal à m'endormir et je me suis réveillé tôt. Un mélange de pensées relatives aux séances précédentes et d'imagination pour la séance d'aujourd'hui a occupé mon esprit une partie de la nuit.

Mes préparatifs durant la matinée m'ont empêché de trop y penser, mais le trajet pour me rendre chez Elle ravive mon imagination. Dans peu de temps, je m'offrirai à Elle, nu et complètement vulnérable.

Je sais que je vais subir les orties car Elle m'a demandé de lui apporter un bouquet. 

Il a été aussi question, dans nos conversations, de me faire découvrir les verges...

Je suis de toutes façons prêt à m'abandonner totalement à Elle quel que soit ce qu'Elle voudra me faire subir.



La rencontre...

Arrivé dans son donjon, Elle me demande de me déshabiller. 

J'exécute cet acte qui n'est jamais anodin pour moi et me retrouve ainsi debout, nu, ma cagoule à la main, devant Elle.

Scène un peu irréaliste... J'ai alors là, devant moi, cette très belle Dame qui est ma Maîtresse, superbement mise en valeur par une tenue pour le moins excitante, qui s'affaire à préparer son matériel tout en discutant avec moi de son nouveau blog... 

Je parle avec Elle comme avec une amie tout en observant ses préparatifs, comme si de rien n'était... du moins j'essaie, car j'ai beaucoup de mal à masquer mon émotion en pensant que je vais lui offrir ma souffrance dans quelques instants ...










Elle m'enfile ma cagoule (que je vais garder jusqu'à la fin)...quelques caresses le long du corps puis Elle me fait mettre accroupi, cul offert... échauffement par une fessée devenant progressivement de plus en plus énergique...

Je dois rentrer dans une cage, accroupi, transversalement. 








Elle m'attache quelque chose qui étire considérablement mes testicules et devient assez douloureux, surtout quand je bouge... 
Dans cette position là, je subis des massages d'orties sur les fesses et le sexe, ainsi que la roulette à pics sous la plante des pieds et les testicules.








 Cet article appartient à la catégorie "rétrospective 2011-2012". Y figureront à terme tous les récits de nos rencontres depuis notre première rencontre jusqu'à début 2013. Il s'agit de tout le chemin BDSM parcouru dans cette période là en compagnie de ce guide merveilleux qu'est ma Maîtresse. Même si les différentes étapes de notre très beau parcours resteront à jamais gravées dans ma mémoire, elles ont toute leur place sur ce blog.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire