HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

jeudi 25 juillet 2013

d' un simple élastique ; partie 1 (retrospective 2011-2012)

Confessions  déjà publiées par ma Maîtresse sur son blog:


26/06/2012: Il y a déjà 8 mois,  je rencontrais Maîtresse Saadienne pour la première fois ...

Au cours d'un bref tchat ce matin, je confirmais ma venue à ma Maîtresse précisant que j'étais "psychologiquement prêt". 

Un brin de provocation dans ces propos car les craintes sont bien là…
Aujourd'hui, un peu moins de peurs (la confiance étant beaucoup plus forte), mais une émotion toujours aussi intense, voire plus intense encore...

Les peurs ont fait place à des craintes, car je sais qu'Elle ne fait pas semblant et que la douleur sera présente. 
Mais n'est-ce pas ce que je recherche ? et l'envie de m'offrir à Elle est une motivation extrêmement puissante...

Lors de certaines de nos précédentes rencontres, j'avais une petite idée de ce qui m'attendait; soit parce qu'Elle y avait fait allusion avant, soit parce que je lui portais des instruments dont Elle était susceptible de se servir: orties, fouet électrique...
Cette fois, à part l'électrostimulateur que je lui ramène après avoir résolu un petit problème de fonctionnement, je ne lui porte pas d'instrument et je n'ai aucune idée de ce qu'Elle me réserve.

En me dirigeant vers chez Elle, je me demande avec amusement dans quel état seront mes fesses et le reste ce soir…

Je me sens (pour une fois !) étonnamment calme et détendu...


&&&&&&


Dans le temple des tourments

Elle m’accueille quand j’arrive et me conduit tout de suite dans son donjon. Une grande joie de La retrouver. 

Après m’avoir demandé de me déshabiller et d’enfiler ma cagoule, Elle m’annonce qu’on va commencer par un peu de fétichisme…
Après avoir placé sous mes genoux un coussin pour que ma position ne soit pas trop inconfortable (merci Maîtresse pour cette délicate attention !), Elle me demande de lui masser d’abord la plante des pieds, puis m’enduit les mains d’huile de massage pour masser les chevilles et les mollets. 

Je prends un plaisir certain à prendre soin de ma Maîtresse. La situation produit même par moments une érection, ce qu’Elle remarque… 
Elle s'amuse alors alternativement à masser ma verge avec son autre pied nu (très excitant !) et à me donner des coups de pied (nu) dans les testicules. 








Délicieux contrastes entre le plaisir et la douleur...Je tressaille à chaque coup de pied, mais essaie de me concentrer sur le massage malgré la douleur qui me remonte dans le bas ventre. J'ignore ce que ressent ma Maîtresse, mais j'ai l'impression de transmettre plein de choses, de sentiments, d'émotion à travers ce massage....








Elle me fait ensuite me mettre accroupi "cul offert", cul qu'Elle commence à échauffer...




Puis Elle m'attache par les testicules avec quelque chose d'élastique... 



Débute alors un épisode de flagellation sur mes fesses avec différents instruments.

Cet article appartient à la catégorie "rétrospective 2011-2012". Y figureront à terme tous les récits de nos rencontres depuis notre première rencontre jusqu'à début 2013. Il s'agit de tout le chemin BDSM parcouru dans cette période là en compagnie de ce guide merveilleux qu'est ma Maîtresse. Même si les différentes étapes de notre très beau parcours resteront à jamais gravées dans ma mémoire, elles ont toute leur place sur ce blog. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire