HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

vendredi 28 juin 2013

Une année qui démarre très fort ! (2eme partie)

Entendre ces Dames, que je ne vois pas, discuter de mon sort, commenter les résultats de leurs actions, savoir que je suis à leur Merci a tout de même un côté excitant pour moi.
Elles m'allongent et m'attachent ensuite sur un banc et Madame Freya m'inflige des flagellations répétées sur la poitrine,  la verge et les testicules; je fais l'inverse de la danse du cul ! et peine à garder les jambes écartées comme on me le demande. Sous l'effet de mes soubresauts, le banc recule sensiblement...



Dans cette position, Madame Freya me pose des aiguilles aux testicules puis entreprend de me coudre la verge sur le pubis. Ma Maîtresse me rassure un peu avec des propos sur l'aptitude professionnelle de Madame Freya à ce genre d'exercice... mais chaque aiguille qui s'enfonce crée une sensation de piqure vive à des endroits très sensibles...



















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire