HOMMAGE

A une Grande Dame qui a transformé ma vie... A Celle à qui je dois énormément et pour qui je n'aurai jamais assez de dévotion et ne saurai suffisamment servir... A ma Maîtresse... A Maîtresse Saadienne.

jeudi 20 juin 2013

Coup de gueule

Je "remercie" celles et ceux qui, manifestement jaloux, sur un site entre autres BDSM, ont organisé une attaque en règle, un "lynchage" lors de l'interview du mari de ma Maîtresse essayant ainsi de le "descendre" plutôt que de chercher à le comprendre,
Je "remercie" le webmaster de ce site, qui, tout en disant que ma Maîtresse et son mari sont des gens formidables, n'est à aucun moment intervenu pour remettre en ordre cette interview,
Je le "remercie" encore pour avoir censuré toutes les réactions allant dans le sens de la défense du mari de ma Maîtresse,
Je le "remercie" aussi pour avoir "poussé vers la sortie" ma Maîtresse et son mari parce que notre conception  du BDSM dérange,
Je le "remercie" enfin pour avoir fait tout çà connaissant les évènements dramatiques qu'a connu ma Maîtresse récemment...

3 commentaires:

  1. L'émotion est passée et en particulier sur la dernière phrase, je réponds à présent à ce coup de gueule.

    Jamais je n'aurai cru possible qu'à la suite de l'interview de MaîtreSad, la situation changerait, entre la jalousie, les problèmes d'égo, et autre.
    Un règlement de compte a été, s'est en suivi la censure, pour conforter certaines personnes je ne sais...

    A quoi bon écrire des amabilités si elles ne sont pas sincères.
    Pourquoi de tels agissements, sans en informer les Personnes, un dialogue, une explication sont toujours les bienvenus.

    Est ce que la pression a été qu'il faille pousser vers la sortie Maîtresse Saadienne et son Mari ?

    Quand une Personne a subi une épreuve, un chagrin, une immense peine à mon humble avis, on agit autrement. émotion.
    Il faut du temps pour se relever de certaines épreuves, le soutien apporté a été, hélas pour Eux suite à un interview et les conséquences que jamais je n'aurai imaginé tout s'est précipité.

    Pensée pour deux Personnes que j'apprécie.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour votre commentaire et votre soutien à ma Maîtresse et à son mari. Je pense qu'ils apprécieront.
    Nous nous retrouverons dans d'autres lieux !

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir à vous!

    Très sensible à votre commentaire.

    Je n'aurai jamais pensé que cette soirée " interview" se transformerait en un véritable "lynchage".
    Aujourd'hui, encore, je ne comprends pas; mais il est vrai que l'absence d'un "être cher à mon "coeur" gravé à tout jamais dans ma chaire et mon esprit, m'oblige à prendre du recul.

    Le temps efface les mauvais moments, dans certaines situations.
    Quant à moi, "les règlements de cours de récréations" me semblent bien dérisoires....

    RépondreSupprimer